Ce sont les locaux qui imposent leur rythme dès le début du match par du jeu pénétrant au près. Les rhônistes ne cherchant jamais à emballer le match se contentent d’un jeu au pied approximatif (2 coups de pieds directs en touche dans les 10 premières minutes) pour contenir les locaux pourtant peu mobiles. Pourtant ce sont eux qui au quart d’heure de jeu vont ouvrir le score sur un cafouillage du troisième rideau de Tarare (0-5). N’arrivant toujours pas à enchaîner les temps de jeu, ils vont tout de même creuser l’écart sur pénalité à la demi-heure de jeu (0-8). Ce sera le score à la pause. Et on se dit dans les tribunes que si jamais le Rhône Sportif arrive à libérer quelques bons ballons derrière, Tarare ne pèsera pas bien lourd.


Mais voilà, les rhônistes vont s’obstiner à jouer sur le point fort de l’adversaire, le jeu au près. Et sur les nombreux ballons de relance offerts Tarare, jamais les rhônistes n’arriveront à exploiter les espaces qui s’ouvraient devant eux. Incapable d’alterner jeu pénétrant et jeu déployé ans de bonnes conditions, ils vont remettre les joueurs locaux en confiance et ces derniers s’appliquant sur leur point forts vont d’abord revenir avec un essai marqué sur groupé pénétrant (7-8) puis prendre les commandes sur pénalité (10-8). Les rhônistes vont bien essayer alors de mettre la main sur le ballon et d’enchaîner les temps de jeu mais ce sera de façon bien trop désordonnée et toujours en oubliant de faire circuler la balle. Les locaux, beaucoup plus pragmatiques vont se contenter de faire ce qu’ils savent faire : le jeu d’avant et vont mettre leur ouvreur dans un fauteuil pour passer le drop (13-8).


Pourtant rien n’est encore vraiment perdu pour les rhônistes qui vexés, se révoltent quelque peu dans le jeu et l’agressivité. Malheureusement pour eux, une faute inutile dans leur 22m leur fera perdre tout espoir et du même coup le point du bonus défensif (16-8). La fin de match verra les rhônistes essayer de renverser la vapeur, mais il est trop tard, Tarare s’accroche à sa victoire et les rhônistes confondant vitesse et précipitation ne reviendront plus. 
Ayant oubliés que le rugby est aussi un jeu de passes et d’évitement, les rhônistes ont laissé passer l’occasion de remporter une victoire face à une équipe qui était pourtant largement à leur portée.

 

Honneur Tarare – RS (16-8)
Étiqueté avec :
My RS RUGBY

GRATUIT
VOIR