C’est dans une ambiance festive qu’a démarré ce dernier match de la phase régulière au stade Firmin, opposant le Rhône Sportif à Tulins-Fures. Les devanciers (ancien rugbymen du Rhône Sportif) s’étaient donnés rendez-vous pour leur repas annuel, tandis qu’Alex Bonucci, pour son dernier match au stade Firmin avait été désigné capitaine (il devait l’être en équipe réserve et jouer avec ses deux fils, mais Tullins ayant déclaré forfait en fin de matinée, avait obligé les entraîneurs à revoir  la façon de rendre hommage à ce grand Rhôniste).

Après un lever de rideau fictif où toutes les générations de joueurs  Rhônistes profitaient de la pelouse libre pour improviser un grand match de rugby à toucher, le « vrai » rugby reprit possession du stade Firmin à 15h sous un magnifique soleil printanier.

C’est le Rhône Sportif qui, avec l’appui du vent domine ce début de match et ouvre logiquement le score sur pénalité (3-0). Mais sur le coup de renvoi, Tullins profite d’une faute rhôniste pour égaliser (3-3). Le Rhône Sportif reprend sa domination territoriale mais de manière stérile et contre toute attente c’est Tullins qui va marquer le premier essai du match lors de sa première incursion dans les 22m locaux (3-10). Le Rhône Sportif ne s’affole pas et réduit le score sur pénalité (6-10) puis reprend sa domination territoriale. A la demi-heure de jeu, ils concrétiseront enfin leur domination par un essai sur pénal-touche (11-10). Mais ce sera tout pour cette première mi-temps qui verra les Rhônistes virer aux citrons avec ce petit point d’avance.

Jouant face au vent, ils vont cependant continuer leu domination et de manière cette fois-ci  plus efficaces, ils vont se détacher au score en marquant deux essais (23-10). Le match semble joué tant la domination rhôniste en conquête et  dans le jeu est flagrante mais c’était sans compter sur le réalisme des visiteurs qui  sur un dégagement rhôniste contré vont revenir dans le match (23-17) et il faut bien le dire, sans compter sans le parti pris de l’arbitre qui se mit à sanctionner outrageusement les rhônistes au cours de cette deuxième période (14 pénalités contre le Rhône Sportif et seulement 2 contre Tullins). Tullins, très efficace sur ses rares occasions marquera l’essai de la gagne à la dernière seconde du match, mais fort heureusement pour le Rhône Sportif, le buteur visiteur manquera la transformation (23-22).

Les Rhônistes ne sont pas passés loin de la défaite mais la victoire est là et la fin de carrière de joueur d’Alex Bonucci a pu être célébrée en chanson jusqu’à très tard dans la nuit…


Honneur RS – Tullins Fures (23-22)
Étiqueté avec :
My RS RUGBY

GRATUIT
VOIR